BODY-MIND CENTERING®

OUTILS POUR SOUTENIR LA PRATIQUE DE LA DANSE DANS LES ATELIERS 

       Je propose des outils aux multiples reliefs, ludiques et accessibles dans le but de développer et de nourrir une danse permettant à chacun d'entrer dans le mouvement par sa singularité, sa sensation et son imaginaire.

 

 

Anatomie expérimentale, c'est-à-dire par votre propre expérience en tant que sujet ressentant, permettant de découvrir, les différents systèmes du corps grâce au toucher, au mouvement. Cette approche du corps vous invite à explorer les étapes du développement moteur de l’enfant, à savoir comment avez-vous construit votre verticalité, et apporte des outils afin de repasser par des étapes fondamentales pour agrandir votre palette de mouvements.

 

Cette pratique initiée par Bonnie Bainbridge Cohen dans les années 70 aux USA, m'a donné accès à l'univers du toucher, à faire confiance au potentiel intérieur de chacun, de préciser mes sensations tant au service de la danse, en développant mon univers chorégraphique, que pour mon propre processus personnel. 

Le BMC facilite l'accès à un vocabulaire de mouvements, favorise le recentrage sur soi, sur l'espace et la relation à l'autre. C'est un puissant outil de reliance dont la recherche est intarissable.

Lecture : Bonnie Bainbridge Cohen, Sentir, ressenti et agir (2012), Nouvelles de danse. 

DANSE CONTACT-IMPROVISATION

La danse contact improvisation (C.I.) naît de l'écoute et du contact physique entre deux ou plusieurs partenaires. Elle ouvre un jeu ludique exploratoire de chaque instant, où chacun s'ajuste au poids, à ses appuis afin de développer sa danse.

S'instaure une dynamique de porter et être porter, avec des moments de transition.

Sa pratique favorise la conscience de soi, sur les plans corporel et personnel, une danse fluide permet de gagner en aisance, se détendre, avoir confiance en soi et sa puissance et authenticité dans le mouvement.

 

Le CI est une source inépuisable pour développer des qualités sensitives ou physiques.

Cette pratique convoque le corps en entier, ne hiérarchise pas les différentes membres démultipliant les possibilités dans le rapport, au sol, aux portées, aux réflexes... avec le support de l'autre. Une façon simple d'entrer en danse.

Lecture en anglais : La revue Contact Quarterly.

LIFE ART PROCESS®

Le Life Art Process® peut se traduire "processus art vie", est une approche qui par l'intermédiaire, du mouvement, du dessin, de l'écriture, de la voix permet d'interroger et enrichir de façon créative, nos questionnements personnels et professionnels

Au carrefour de nombreuses techniques et pratiques, ces outils de communications et pédagogiques favorisent un cadre innovant applicables pour tous, dans tous les domaines. 

Le Life Art Process® me donne des outils concrets et variés applicables aussi bien dans le domaine de la danse, qu'au niveau thérapeutique. 

Lectures : Daria Halprin, La force expressive du mouvement, (2014), Ed. Le souffle d'or. 

                 Anna Halprin, Mouvements de vie, 60 ans de recherches, de créations et de transformations par la danse, (2009) contredanse. 

COMPOSITION INSTANTANEE

Mouvement de danse développé dans les années 60, en substance

« Le danseur improvisateur ne donne pas la priorité à la forme, mais à ce qui la sous-tend : l’énergie, la perception, la dramaturgie, la sensation… » in Libération, blog culture.

 

L'improvisation m'a permis de me dégager d'une forme de danse contemporaine où je ne me retrouvais peu : entrer dans une forme à huit temps, répétition d'une succession de mouvements abstraits... 

L'improvisation a guidé mes intentions d'expressions, mon rapport au monde dans le studio et hors studio. Etre dans l'ici et maintenant.

Ne plus se concentrer sur la forme en elle-même, mais sur ma sensation interne, son expression, l'espace en lien avec les couleurs, le rythme, les mouvements des autres danseurs...  

Ressources : Julyen Hamilton, Anna Halprin, Lisa Nelson...